Connexion à la plateforme e-learning

Evènements

Fêtes des Nationalités 2016

Version imprimable
03 Mars 2016

Lieu: 

Nanga-Eboko

Etudier dans une institution chrétienne exige énormément d’efforts et de sacrifices. En fait, certaines personnes en font leur prétexte pour excuser leur indifférence envers l’éducation chrétienne. L’investissement et les efforts des parents, de chaque jeune quant à une éducation adventiste valent-ils vraiment la peine ? Existe-t-il réellement une grande différence entre un jeune qui étudie à l’université adventiste Cosendai et un autre qui ne jouit pas de ce privilège ?

Eh bien, c’est le séjour à l’université adventiste Cosendai qui m’a donné réponse à ces questions. Etudier dans une institution chrétienne est un privilège. L’université adventiste Cosendai se passionne beaucoup pour le bon séjour des étudiants en son sein. En outre, j’ai appris des leçons que je pourrais illustrer au moyen d’une fête que célèbre chaque année notre institution : LA FETE DES NATIONALITES.
Ce n’est pas qu’une affaire d’études. Certaines personnes n’ont jamais quitté leur monde pour se retrouver à ailleurs. A l’université adventiste Cosendai, ce n’est pas le cas. C’est une rencontre de différentes personnes, âge, cultures, langues, sexes, religions et nationalités…etc. Mais tout compte fait, nous devenons les mêmes à bien des égards. C’est là « l’unité de la diversité ».

La fête des nationalités a pris racine dans notre institution depuis 1996. Le 03 Mars dernier, plus de 12 nationalités l’ont célébré. Chacune a brandi son drapeau.

Pompe, pouvoir, prestige… C’est là ce que les drapeaux représentent. Tous les pays, gouvernements et sièges importants arborent fièrement les leurs. Ils flottent tout en haut des bâtiments, des institutions et des installations. On les voit sur le capot des limousines rutilantes. Les ambassadeurs, les émissaires, les équipes sportives, et les délégations les apportent avec eux pour représenter leurs nations lors des pourparlers de paix, de conférences, de compétitions, de réunions, et d’évènements d’un bout à l’autre de la terre. Même les compagnies aériennes nationales de nombreux pays ont agrémenté leurs avions des magnifiques couleurs de leurs drapeaux nationaux. De toute beauté ! A l’université adventiste Cosendai, les étudiants ne sont pas en reste. Chaque année, ils brandissent leurs drapeaux pour fêter leurs origines.

Les drapeaux nous procurent un sentiment de fierté. Ils nous font aspirer à de hautes fonctions et à de grandes réalisations. Ils font naitre en nous le désir de remporter un prix ou des honneurs, d’être des champions, des vainqueurs.

Durant cette fête, quoique séparés par la géographie, la langue ou la culture, on comprend que nous sommes une même famille. Les liens d’amitié se solidarisent parce que nous sommes dans un même lieu. Je me sens déjà privilégié d’avoir eu l’occasion de voir et de participer à l’organisation de cette fête. Cela m’a donné un sentiment d’appartenance. On ne peut s’empêcher de sentir un fort esprit de famille. Cette fête nous offre des « expériences de croissance » menant à une meilleure compréhension des autres et de leur style de vie. Au programme : la présentation de la nation, des variétés régionales, des traditions, des danses, des menus, de la culture…etc. Pour le Cameroun particulièrement, toutes les régions sont représentées.

Effectivement à l’université adventiste Cosendai, tout était bien, tout est bien. Et ça l’est vraiment. Et ça le sera toujours. Accoutrements sur le corps, chants à la bouche, mets dans le plat, drapeaux brandis : c’est la fête des nationalités. Je voudrais être absent partout sauf là, en ce moment-là.

Par ailleurs, pour nous ce n’est pas le seul drapeau en tant qu’étudiants dans une université adventiste. Au-delà de l’ambiance nationale de chacun, nous sommes tous conviés durant notre séjour à brandir le drapeau qui est au-dessus de tous les autres.

Notre drapeau à nous, c’est Jésus-Christ. Nos couleurs sont celle d’une foi totale en lui, laquelle se manifeste par notre vie et nos actions. Le seigneur nous appelle à relever un noble défi :« Que votre lumière brille ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre père qui est dans les cieux. » (Matthieu 5 :16.). A une époque comme la nôtre, alors que la flamme d’un grand nombre vacille, alors que beaucoup ont laissé échapper le flambeau, on ne peut se permettre de lâcher le flambeau.

Mes amis, il est temps de lever les yeux vers le ciel, la nationalité céleste que nous attendons tous approche. Allons de l’avant sans crainte ! Elevons très haut la bannière ! Gardons bien haut le drapeau ! Entretenons la flamme, conservons la foi. C’est là votre noble appel, ainsi que le mien.

Merci UNIVERSITE ADVENTISTE COSENDAI !
Par MENGUE Louanges : Président du Bureau des Etudiants.

Newsletter

Ne manquer aucune nouvelles et mises à jour intéressantes! Inscrivez-vous à notre newsletter.

Contactez Nous

Nous aimerions vous connaître. Contactez nous!.

Restez connecter

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et restez connecter.